Abdou Sow
Violon Peul, lead vocal

abdou_violon.jpg

« Né au fin fond de la brousse (Saré Abba) », comme il nous arrive de le dire quand on veut parler de gens ignares sans culture ! Cette brousse, Abdou ne l'échangerait pas pour tout l'or du monde, elle a été sa seule école. Ses parents ? Il ne les a connus vivants que dans ses rêves, grâce aux anciens pour qui « les morts ne sont pas morts », il a pu les connaître et les aimer. On ne saura probablement jamais pourquoi et comment ce petit berger peul a choisi un jour de quitter son troupeau qu'il aimait par-dessus tout, pour aller sans rien en poche vers des terres inconnues et hostiles. Ce que l'on sait, c'est qu'il ne regrette pas d'avoir vécu cette longue épreuve qui fut pour lui une autre forme d'école : celle dispensée par d'autres peuples rencontrés au cours de ses voyages. Puis c'est la bascule vers l' Occident. L'acclimatation ne se fait pas spontanément, tout est tellement si différent ! Au fil du temps, Abdou rencontre des Bordelais amoureux de l' Inde, de l'Afrique…ou de l'Afrique ! Entre eux, une langue saveur du monde s'invente aux couleurs de la musique autour du groupe Mussa Molo. Le répertoire suspendu à l'archer du Nianiérou d'Abdou est fait de chansons du groove bohémien où toutes leurs influences s'expriment et s'entrecroisent.